Les pièges à éviter lorsque vous louez un logement

Publié le : 05 juillet 20224 mins de lecture

Êtes-vous à la recherche d’un logement en location ? Votre projet peut devenir un vrai parcours de combattant, d’autant plus que la demande de location sur le marché immobilier est élevée. Pour éviter de se retrouver sans logement, les particuliers sautent vite sur le premier bien disponible. En effet, la réactivité est aussi de mise dans ce secteur. Pourtant, dans la précipitation, vous pouvez tomber dans des pièges immobiliers. C’est pour cette raison qu’il est indispensable d’être vigilant sur certains points:

Piège n°1 : les annonces frauduleuses

Si vous décidez de louer un logement par votre propre moyen, et ce sans l’accompagnement d’un professionnel, il vous faut faire attention aux annonces frauduleuses. Faites attention aux offres trop alléchantes (appartement spacieux, idéalement situé, peu cher). Ce type d’annonce dissimule souvent de mauvaises surprises. Méfiez-vous également des annonces qui transmettent trop d’informations sur la vie privée du propriétaire: être handicapé, parti à l’étranger… Il est aussi nécessaire de savoir étudier les offres de location, car il existe des informations trop floues. Par exemple, la mention « quartier calme » désigne souvent que le logement se trouve dans un quartier éloigné de tout transport. De même, l’expression « appartement de charme » signifie souvent qu’il s’agit d’une maison possédant une petite surface. 

Pièges N°2 : les demandes abusives des bailleurs

Même si vous choisissez de faire appel à un professionnel, en matière de location d’un logement, cette démarche ne garantit pas forcément fiabilité et légalité de l’opération. Il existe des bailleurs qui demandent aux locataires de leur fournir des pièces justificatives qui ne sont pas obligatoires. Sachez qu’ils n’ont pas le droit de refuser ou d’accepter votre demande de location en fonction de votre âge, votre domiciliation bancaire, votre état de santé, votre situation de famille, votre genre ou orientation sexuelle, votre origine nationale, votre opinion politique, et religieuse… Cependant, votre locataire a le droit de vous demander vos justificatifs de revenus, afin de s’assurer de votre capacité à payer le loyer, et à entretenir le logement. 

Piège N°3 : les mauvaises surprises

Certains problèmes peuvent se produire pendant l’occupation du logement en location. Vous pouvez faire face à des litiges concernant l’état de lieux du bâtiment au moment où la location a commencé, et quand elle a pris fin. Pour éviter cette situation, vous devez être prudent, et fournir le plus d’information possible lors de la description de l’immobilier. Évitez donc de ne pas être présent lorsque le mandataire effectue l’état des lieux avant la location. Assurez-vous que l’isolation et la ventilation fonctionnent bien pendant la période estivale. Il en est de même pour les logements qui peuvent commencer à être humides en hiver (condensation, apparition de moisissures…). 

Plan du site