Les conseils d’experts pour bien gérer sa copropriété

Publié le : 05 juillet 20225 mins de lecture

Une copropriété bien gérée, c’est d’abord un cadre de vie de qualité pour les résidents. Cette bonne gestion permet une meilleure valorisation des biens en son sein. Il s’agit également d’avoir des comptes bien à jour, pour que vous puissiez avoir la maîtrise optimale des charges financières. Comment parvenir à ces résultats ?

Le choix du gestionnaire de copropriété

Pour bien gérer sa copropriété, il faut commencer par choisir un gestionnaire. Pour ce faire, vous avez deux solutions : le syndic professionnel ou le syndic bénévole.

Le premier, en tant que professionnel, doit :

  • exercer au nom d’une société ou en son nom propre ;
  • avoir une carte professionnelle de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) ;
  • avoir une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • avoir une garantie pour qu’en cas de faillite, il puisse rembourser les fonds de la copropriété.

Le syndic bénévole est un copropriétaire désigné lors de l’assemblée générale (AG). Pour être élu, il doit obtenir la majorité absolue des voix de tous les copropriétaires. La gestion de copropriété par un syndic non professionnel est l’option la plus économique. Néanmoins, comme le syndic professionnel, il est tenu de réaliser plusieurs tâches.

Aussi, qu’il s’agisse de l’un des propriétaires ou d’un professionnel, le gestionnaire de copropriété doit s’occuper de la :

  • gestion administrative : réalisation de la fiche synthétique de la copropriété, mise à jour de la liste des copropriétaires, vérification de la mise en exécution du règlement de la copropriété, administration de l’entretien de l’immeuble (entretien, conservation, travaux), représentation du syndicat en justice, organisation des assemblées générales, établissement du rapport suite à l’AG, gestion des archives du syndicat de copropriété, etc.
  • gestion financière : réalisation du budget prévisionnel et les comptes ainsi que les annexes du syndicat, ouverture d’un compte bancaire au nom du syndicat, etc.

En résumé, la gestion de la copropriété doit se faire par un mandaté ayant des connaissances financières, techniques, administrative et juridiques.

La gestion de copropriété pour le confort des propriétaires et des résidents

Une gestion optimale de la copropriété doit impacter sur le bien-être des résidents. L’entretien de l’immeuble constitue donc une partie prépondérante des activités du gestionnaire. Les éléments concernés par cette prise en charge sont naturellement les parties communes : escaliers, ascenseurs, halls, palier, jardins, extérieurs, piscines, etc. Il s’agit de s’assurer de leur propreté et de leur bon fonctionnement.

Cette gestion peut donc aller des tâches les plus simples, pour assurer le confort au quotidien (changement d’ampoule, nettoyage, arrosage des plante, sortie des poubelles, etc.), aux opérations plus techniques (réparations de pannes, travaux sur la façade, réparation de la toiture, travaux pour l’économie d’énergie, etc.). Sachez que chacune des opérations effectuées par le syndicat de copropriétaire va donner également de la valeur aux biens.

La gestion financière et la maîtrise des frais.

La gestion des charges de copropriété doit se faire de manière efficace. C’est une manière de s’assurer que tous les travaux et projets en rapport avec la copropriété aboutissent. Qu’il s’agisse de charges générales ou de charges spéciales, le gestionnaire doit être capable de trouver le ou les prestataire(s) adaptés à la réalisation des travaux. Il est préconisé de choisir des fournisseurs proposant des tarifs abordables ; quitte à comparer les prix et/ou à les négocier. Même si le syndic de copropriété a un rôle prédominant dans la gestion du patrimoine, les copropriétaires ont également un rôle crucial. En effet, il leur incombe de faire entendre leurs idées lors des assemblées générales, et de s’impliquer au quotidien pour le bien de la copropriété. 

Plan du site