Comment financer l’achat d’un terrain à bâtir en Eure-et-Loir ?

Terrain

Publié le : 14 mars 20235 mins de lecture

Monuments historiques, paysage idyllique et cadre de vie sympathique, l’Eure-et-Loir est un département qui fait bon à vivre. Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de personnes veulent s’installer dans cette ville. En plus, étant encore en pleine expansion, elle propose de nombreuses offres de terrains à vendre. La question reste à savoir : comment financer l’achat ? Pour vous aider, voici quelques méthodes de financement d’achat de terrain constructible dans le 28.

Financer l’achat de terrain en Eure-et-Loir avec ses fonds propres

Eure-et-Loir est l’une des villes françaises les plus attractives en termes d’immobilier. Si dans certaines zones, le prix de mètre carré de terrain peut s’élever jusqu’à 300 euros ; en Eure-et-Loir, il dépasse à peine une centaine d’euros (en moyenne). Il est donc, tout à fait, envisageable de financer l’achat de terrain là-bas avec les fonds propres, c’est-à-dire avec votre propre épargne. Ce système vous garantit une meilleure sécurité financière, étant donné que vous n’avez pas de dette à rembourser. Il vous épargne aussi le paiement des taux d’intérêts issus des emprunts, qui peuvent être exorbitants. Et surtout, vous disposez de plus d’offres pour ce genre de financement puisqu’il est immédiat et assuré. Si vous êtes à la recherche de terrains à vendre en Eure-et-Loir, vous pouvez consulter cette page.

Financer l’achat de terrain en Eure-et-Loir avec les prêts dans un établissement financier

Vous n’avez pas assez de moyens pour financer votre achat de terrain constructible dans le 28, et pourtant, vous en rêvez d’en posséder un ? Pas de panique ! De nombreux établissements financiers, principalement des banques, proposent aujourd’hui, quelques types de prêts, accessibles à tous ceux qui veulent acquérir un terrain à vendre dans le 28. Il y a tout d’abord le prêt à la consommation, qui vous permet d’emprunter jusqu’à une soixante-dizaine de milliers d’euros. Cette méthode est pratique dans le sens où les procédures d’attribution sont simplifiées. Néanmoins, comme l’emprunt est assez limité, il ne peut financer que l’achat de terrain uniquement.

Dans le cas où vous souhaiteriez immédiatement construire une maison après l’acquisition, il faudra donc vous tourner vers le prêt immobilier classique. Vous pourrez alors financer tout votre projet de construction depuis l’achat du terrain jusqu’à la finition des travaux de construction du logement. Tout ceci se fait sur une même ligne de crédit avec un taux qui est généralement très intéressant. Toutefois, ce genre de financement nécessite une souscription dans une assurance emprunteur et il s’accompagne généralement d’une garantie à la banque (sous forme d’hypothèque par exemple).

Financer l’achat de terrain en Eure-et-Loir grâce aux aides étatiques

Les prêts bancaires sont très utiles pour financer un achat de terrain en Eure-et-Loir. Néanmoins, ils s’accompagnent toujours de taux d’intérêt qui font alourdir les coûts de l’acquisition. Heureusement, il est possible d’y remédier en recourant aux prêts aidés, octroyés par l’État. Ce sont des emprunts accessibles à certaines catégories de personnes, afin de les aider à acheter un terrain constructible même sans fonds et avec des circonstances plus avantageuses pour eux.

On distingue principalement trois types de prêts aidés. En premier lieu, il y a le PTZ ou prêt à taux zéro. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un emprunt qui ne nécessite pas d’intérêt. Autrement dit, vous n’avez qu’à rembourser la somme empruntée sans verser un taux d’intérêt en plus. Ce mode de financement est très intéressant pour alléger les dépenses relatives au coût de l’acquisition. Toutefois, le montant d’emprunt est limité et il faut souvent le suppléer avec un prêt immobilier classique pour pouvoir financer tout le projet.

En second lieu, il y a le prêt d’accession sociale (PAS) qui est destiné aux personnes avec des revenus modestes. Ces derniers, en plus de l’absence de taux d’intérêts, ne paient pas les taxes de publicité foncière.

En dernier lieu, il y a le prêt 1 % employeur qui est réservé aux salariés du secteur privé et qui peut être remboursé pendant 25 ans environ.

Plan du site